jeudi 31 juillet 2014

Le cloître Saint Sauveur à Aix-en-Provence



Ce cloître se situe au cœur du bourg Saint Sauveur qui occupe l'emplacement du forum antique/romain datant de la fin du 1er siècle.

Il s'agit d'un cloître canonial de chanoines et non de moines.
Les chanoines sont issues de familles riches et cultivés. Contrairement aux moines, ils ne vivent pas repliés sur eux-mêmes se consacrant entièrement à la prière mais ce sont des prêtres qui ont pour mission d'évangéliser auprès des habitants. L'indication qui nous l'indique est à la porte.

C'est un cloître petit de forme carré, en effet lors de la construction les artisans l'on construit dans cette petite cour carrée non occupée. les maisons aux alentours étaient déjà construites.

Ce cloître a été construit à la fin du 12e siècle en 1190.

Entièrement roman (roman tardif provençal), il s'agit d'un joyau d'art roman.
Exceptionnellement bien conservé, il fut rénové entre 2001 et 2003.

Cloitre très lumineux et beaucoup moins sombre et obscures que les cloitres cisterciens que l'on retrouve en Provence, ceci grâce aux galeries charpentées qui datent du 16e siècle.

Lieu où respire le calme, la paix et la sérénité propice à la prière et à la méditation des chanoines.

Très travaillé, ce cloître présente :
- Une charpente en bois, matériau très léger qui apporte plus de clarté au cloître. Ceci donne cette
impression de légèreté et confère une finesse et élégance au cloître.
- Des chapiteaux été travaillés avec des motifs différents.
- Des colonnes de réemploi et qui ont été récupéré d'une basilique qui était à l'emplacement de la
cathédrale aujourd'hui. Ce sont des colonnes très variées : torsadé, octogonal, en marbre, etc.

Un cloitre est généralement de forme carrée ou rectangulaire et ce n'est pas sans raison, le chiffre 4 est symbolique, il symbolise la terre. On retrouve : les 4 saisons, les 4 points cardinaux, les 4 éléments naturels...En faisant construire ce cloître, les chanoines voulaient que l'on fasse le tour de l'histoire chrétienne.

Parcours théologique
Le cloître propose  tout un cheminement théologique des chanoines quand ils l'ont fait construire. Ils nous ont laissé un véritable catéchisme de pierre.
C'est à partir de la porte sud, accès d'origine que l'on devait cheminer autour du cloître dans le sens des aiguilles d'une montre, afin de découvrir toute la symbolique du cloître.

- Galerie Ouest : de l'annonce du Christ, source du salut illustré par l'Ancien Testament
- Galerie Nord : Vie du Christ, de sa naissance, à sa mort jusqu'à sa résurrection illustrant le Nouveau Testament
- Galerie Est : Les premiers temps de l'Eglise Catholique : le triomphe du Christianisme sur le paganisme.

Explication des 4 piliers/ 4 évangélistes
Aux quatre angles, sur les 4 gros piliers se trouvent les 4 évangélistes avec leurs symboles :
  • Saint Mathieu représenté par un homme ailé
  • Saint Marc représenté par un lion
  • Saint Jean représenté par un aigle
  • Saint Luc représenté par un taureau
Historiquement, l'attribution des 4 symboles des 4 évangiles prend ses racines dans la vision de la
gloire divine d'Ezéchiel (Ez 1, 10) et dans la vision du trône de Dieu de l'Apocalypse (Apo 4,6) dans laquelle 4 êtres vivants entourent le trône de Dieu.

Saint Jérôme complète cette explication et explique selon lui que :
L'homme a été attribué à Saint Marc parce qu'il démarre son évangile par la généalogie humaine de Jésus (Mat 1, 1-17).

Le lion a été attribué à Saint Marc car les premières lignes de son évangile évoquent "la voix qui crie dans le désert" qui ne peut être d'après Saint Jérôme que le rugissement d'un lion. (marc 1,3).

Le taureau, animal sacrificiel par excellence a été attribué à saint Luc, en raison du récit du début de son évangile du sacrifice offert par Zacharie au temple de Jérusalem.

L'aigle a été attribué à Saint Jean, celui-ci, ayant atteint les sommets de la doctrine comme l'aigle atteignant les sommets des montagnes.

Toujours, selon Saint Jérôme, les 4 vivants résumeraient les 4 moments essentiels de la vie du Christ : Dieu qui s'est incarné (homme). jésus tenté au désert (le lion) immolé (le taureau) et monté au ciel (l'aigle).

Conclusion
Les chanoines avaient pour mission d'évangéliser. Ils ont eu le souci, en faisant construire ce cloître de représenter le déroulement de l'histoire du salut. Il s'agit d'un véritable catéchisme de pierre qu'ils nous ont légué pour évangéliser à travers les siècles.
Le pèlerin comprend ainsi la force du message chrétien et le moyen de parvenir à la vie éternelle.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire